lundi 29 novembre 2010

Silence blanc

La qualité du silence, quand on entre dans le blanc de la neige ... Seuls le craquement de nos pas sur les cristaux durcis, et dans la futaie, le pépiement insouciant du troglodyte ... Je vous emmène dans ma balade d'hier ...

A l'orée de la forêt, les sapins endimanchés nous attendent

Ils vont nous accompagner de leurs palmes givrées, et dès l'entrée sous le couvert, nous nous taisons, saisis par la magie du blanc


Le sentier suit la rivière et nous ne nous lassons pas d'admirer les reflets dans l'eau calme 



C'est en chuchotant que l'on remarque un pin accroché à la la falaise, extraordinaire bonsaï que nul ne pourra jamais marchander ... Seuls les promeneurs attentifs et les canards peuvent l'admirer.


Notre souffle givré  nous précède,  les doigts s'engourdissent sur l'appareil de photo, pourtant, nous continuons sur le chemin inconnu trop heureux du spectacle, sans nous soucier du chemin du retour.

Nous nous amusons encore des galets - moutons, dragées, champignons ? et souvent, nous nous arrêtons pour scruter les taillis, ou admirer la futaie,  en quête de rythmes, de formes, de beau !


 Et quand la fatigue et le froid commencent à nous rattraper et à nous ôter l'envie de continuer, nous débouchons sur une petite route qui serpentent à travers l'immaculé et qui nous ramène à la voiture, glacés mais heureux !

vendredi 26 novembre 2010

Neige

Ça y est ! Elle est là, ce matin, au réveil ...


Bien sûr, la tourmente hier soir la laissait présager, mais ce n'était pas la première tempête ... Jusqu'ici,  grêlons et petits flocons fondaient dans les heures qui suivaient ... Pourtant, l'assiduité des oiseaux, hier toute la journée, leurs allers et retours sans trêve à la mangeoire, nous avaient alertés : serait-ce pour demain ?
La lueur inhabituelle dans la chambre ce matin, le vague souvenir d'avoir entendu le passage du chasse neige, sans l'avoir relié à rien de concret dans un sommeil sans rêves, nous précipitent à la fenêtre : c'est blanc !

Quelle joie, la première neige, elle nous ramène aux souvenirs des hivers de l'enfance !  Tout le monde vous le dira : les hivers étaient bien plus froids, la neige bien plus blanche. Mais la joie, qui vibre au fond de vous, elle, est la même...
C'en est fini d'aller chercher le journal en pyjama et de traîner devant son ordi à lire, journaux et blogs. La neige est là ! Souliers chauds, gants et pelle à neige - sans oublier l'appareil photographique : le programme est tout tracé ...

L'air est vif, mais limpide, il donne envie de s'emplir les poumons, malgré le froid qui saisit le nez et les oreilles ! Le ciel laisse apparaître des plages de bleu "nordique". Le jardin est nouveau, séduisant : la neige en escamote les imperfections, elle souligne les lignes et donne une cohérence au fouillis des buissons dénudés ... Quelques taches de couleurs, quand même ...


Tiens, le chat a-t-il passé avant, ou après le facteur ?


Et les oiseaux sont encore plus affairés qu'hier : ils paraissent plus colorés dans tout ce blanc ...
Il faudra se rappeler de ce bonheur, quand en avril, nous n'en pourrons plus des retours de l'hiver qui font plier jonquilles et  primevères ...

vendredi 12 novembre 2010

Le relais de l'amitié

"Grâce" à Norma, deuxième jeu cette semaine ! Je fais fort, là ... Mais si c'est un relais de l'amitié, alors ...


1 Quand vous étiez petit(e), que répondiez vous à la question : "Et toi, que veux tu faire quand tu seras plus grand(e) ?"
Nonne missionnaire en Afrique - J'ai fini par y aller, mais pas missionnaire, ni nonne !
2 Quels ont été vos BD et dessins animés préférés ?
Philémon, de Fred - Les passagers du vent, de Bourgon et plein d'autres ...
3 Quels ont été vos jeux préférés ?
Je n'aime pas jouer ... mais une passion pour les billes de verre ! Sinon, les livres m'ont comblée ...
4 Quel a été votre meilleur anniversaire et pourquoi ?
Ils sont  beaux ... parce que différents les uns des autres ! Mais ces jours-là, je n'en fait qu'à ma tête et je m'accorde un maximum de petits plaisirs !
5 Qu'est-ce que vous auriez absolument voulu faire que vous n'avez pas encore fait ?
Voir les Andes et ses musiciens - mais, est-ce si important ?
6 Quel était votre premier sport préféré ?
J'ai appris à nager - mais je ne me lance pas volontiers là où je n'ai pas pied, je savais patiner, mais ... Je ne suis pas sportive !
7 Quelle était votre première idole de musique ?
Johnny !
8 Quel est le plus beau cadeau de Noël (ou l'équivalent) que vous avez reçu ?
Aucune idée ... les cadeaux me font tous plaisir ! Comment en distinguer un ?

Mon amie la rose ...
Pour tous mes amis

Et qui vais-je mettre dans la ronde ? 
Annabel, Coeur de Framboise, Libellule et ... Dame Kali, bien sûr !

mardi 9 novembre 2010

Je suis piégée !

Voilà le petit mot que m'envoie ce soir Danielle de Venetiamicio

"Citez quinze auteurs, incluant les poètes, qui vous ont influencé et que vous garderez toujours dans votre coeur. Listez en moins de 15 minutes, les 15 premiers qui vous viennent en mémoire."

Je m'exécute, dans le désordre, et j'en oublie, je suis sûre !
Simone de Beauvoir
Georges Sand
Anna Berberova
Tristan Corbière
Nicolas Bouvier
Joyce Carol Oates
Douglas Kennedy
Virginia Woolf
Albert Camus
Jean-Paul Sartre
Karen Blixen
Hampaté Bâ
Anita Brookner
André Brink
Nourridin Farah
 
et je lance le défi à
Amartia - Mes Instantanés
Norma C. - Les peintures de la vie
Anabel  - Le Doubs Jardin d'Anabel
Libellule - Humeurs et livres
 
 
 

samedi 6 novembre 2010

Le bel automne


C'est l'automne doux, fait de belles lumières, de feuilles craquantes, cuivres et ors mêlés ...
Comme je l'aime cette douceur qui perdure ... qui me laisse le temps de soigner le jardin avant l'hiver, de me balader dans les forêts, de prendre un café sur la terrasse, d'y lire le journal même, de marcher dans les feuilles crissantes en les faisant voler dans un nuage de poussières !
Les premiers gels ont donné le signal au chef coloriste et c'est à coup de pinceaux que les feuilles jouent leur dernière partition.


 
Au jardin, la feuille est reine ! Elle prend enfin sa revanche sur les fleurs qui n'ont pas survécu au premier coup de froid. Adieu, cosmos, dahlias, tagètes ...



Ocres, oranges, jaunes, des couleurs de terre brûlée, tout est flamboyant ! Même les mauves devienent violets.

Les boutons tardifs de rosiers éclatent, les fleurs sont plus petites, mais le froid leur a donné des couleurs vives, comme sur des joues d'enfant ! Jasmin d'hiver et viorne parfumée fleurissent, comme en mars ...

Il sera court, cet été indien ... emporté par les pluies de novembre, à moins que ce ne soit par la neige qui a déjà fait son apparition sur les sommets alentours.
Mais, dans l'insouciance et la chaleur retrouvée, profitons encore de cette embellie pour mieux nous en souvenir ... plus tard, dans le gris ! 


Simple plaisir

d'une pratique retrouvée : le bouquet, cueilli aux petites heures, que l'on soit dimanche ou un autre jour! Alchémille et rose ...