Le premier jour du printemps

Hier, le premier jour du printemps avait bien mal commencé ...


Fuyons, descendons ... Quittons nos 750 m d'altitude, pour nous précipiter en plaine et découvrir une réserve dans le "delta du Rhône", à la pointe du Lac Léman ... On se la jouait Camargue !
L'air y était pur, le soleil prêt à chauffer, et le blanc d'en haut était bien oublié.


Nous avons suivi le chemin labouré par les sangliers, nous avons vu des barrages anciens fabriqués par les castors, l'air était vibrant de chants, d'appels, du tac-tac du pic : nous étions sûrs de voir quelques animaux, ou du moins de voir les oiseaux et de les photographier.


Mais, nous avons dû nous rendre à l'évidence, les oiseaux étaient de "vrais" oiseaux sauvages et ne fréquentaient pas les humains ! On a entendu bien des envols effarouchés de canards, de mésanges, de roitelets, de troglodytes, mais nous n'avons personne surpris, sauf cette grenouille, qui n'a pas eu le temps de fuir et a choisi le parti de l'immobilité.


Mais, que la promenade nous paraissait belle. Tout respirait le renouveau, les chatons à la cime des grands arbres commençaient à lainer ...


tandis que d'autres, étaient encore au stade de la douceur.


Nous étions bien les seuls à se parler par signes, à retenir nos pas pour éviter la branche craquante ... mais rien y a fait, le Héron cendré nous a entendus longtemps avant qu'on ne le voie ! Une Petite Tortue très excitée a voleté autour de nos cheveux, pour ensuite s'affaler et reprendre soleil et chaleur
.

Alors que le nez en l'air nous regardions les bourgeons, nous avons failli rater  le cadeau de la journée : un parterre de violettes blanches.


Bien sûr, nous avions pas fait de photos spectaculaires, mais la promenade avait été si douce, alors qu'importe ? 


Au retour, la neige avait fondu, l'air était rose, malgré sa vivacité. Cette année, le printemps n'a pas si mal commencé !

Commentaires

  1. J'apprécie ta balade, peu m'importe que cela soit ou non spectaculaire. Merci Gine pour le partage :)

    RépondreSupprimer
  2. comme c'est bon de changer d'air et puis la nature, comme nous même, passe par une phase dépurative avant d'éclater de toute sa beauté :) Je commence donc ma cure de mélasse aujourd'hui!

    RépondreSupprimer
  3. Quel plaisir de se promener dans la nature. Je n'ai pas pu le faire aujourd'hui, bloqué au bureau de 7h du matin à 7h du soir, mais j'apprécie de d'autant plus ce petit reportage. J'adore les violettes blanches. Dommage, la photo est un peu floue. Ça arrive souvent avec l'autofocus. Je me suis équipé d'un appareil permettant de faire facilement une mise au point manuelle :-).

    RépondreSupprimer
  4. Une belle page de tendresse printanière, merci, Gine !

    RépondreSupprimer
  5. Une première balade de printemps qui nous met tout de suite en joie!!!
    Vive le printemps et les violettes blanches ! Ici, je n'en ai pas encore trouvées !
    Bon jeudi !

    RépondreSupprimer
  6. Que c'est joli, ce premier cliché donne le ton et ton billet et ravissant vraiment. Bon jeudi à toi

    RépondreSupprimer
  7. Un endroit magique dont tu nous livres bien l'atmosphère en ce début de printemps.

    RépondreSupprimer
  8. Plus on s'eloigne de la neige, plus la vie se réveille,fragile et tenace à la fois.. j'adore les petites violettes blanches!

    RépondreSupprimer
  9. Merci pour cette magnifique ballade !! Et j'ai été
    étonnée par cette image de neige !! Moi qui, naïvement
    croyait que le printemps se trouvait partout . Mais
    que de belles découvertes dans la nature ( j'adore la
    grenouille ) et les châtons accrochés aux arbres.
    Et puis les émouvantes violettes blanches...
    Bonne semaine. Elza

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Boîte à blabla ... Partageons !