Terrienne en l'île

A peine débarquée sur l'île, je m'attache à "reconnaître" les garrigues que j'aime arpenter... je me raccroche au terrain, aux plantes, aux arbres, comme pour éloigner l'immensité maritime!



Je n'aime jamais autant la mer que quand je peux lui tourner le dos, aller sur les monts et les collines qu'elle a enfantés, ignorant la masse liquide angoissante, pour mieux respirer l'odeur des herbes écrasées, origan et thym mêlés, avec parfois une pointe de curry...
Découverte des villes anciennes qui semblent oubliées dans la vibration de la chaleur et le bruissement des  graminées et des criquets et
Paléochora, Cythère
des innombrables églises de pierre, désormais fermées, mais que parfois une main pieuse vient fleurir.
Sainte Barbara - Aghia Varvara, Paleochora, Cythère
Il faut un signe du ciel pour s'arracher à la fascination et au silence ambiant et reprendre le chemin cahoteux


qui longe des précipices où la végétation semble renaître, profitant de leur relative fraîcheur,


jusqu'à la cascade mythique, bien maigrelette en fin de saison.
Mylopotamos
Et ce n'est que bien plus loin, que le bout de la terre apparaîtra,  l'île semblant se perdre dans un tourbillon émeraude.


Par ses paysages campagnards, l'île m'apprivoise, m'amenant à accepter son insularité et à me donner envie de découvrir ses côtes.

Commentaires

  1. Ton ile me plait, vite la suite de ta balade ! ;-)
    Bonne journée Gine :)

    RépondreSupprimer
  2. Je retrouve Cythère comme elle est restée dans mon souvenir, avec ses paysages variées, entre montagne, plaine et bord de mer. Ton texte accompagne parfaitement ce plaisir.

    RépondreSupprimer
  3. Des images fascinantes de beauté et... de silence !
    J'aime cette aridité, ces pierres, le mouvement du relief et ce bleu qui jaillit soudain.
    Un très beau billet, vraiment !

    RépondreSupprimer
  4. Je suis toujours fascinée par le minéral et l'aridité au milieu de l'eau. Vivre sur une île, je rêve d'essayer. S'accomode-t-on si facilement à cet isolement particulier, j'aimerais bien le savoir...

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Boîte à blabla ... Partageons !