dimanche 20 janvier 2013

Rêveries dominicales - un bouquet pour un dimanche 12

Au chaud, devant l'ordinateur, je flemme... Il fait froid, c'est blanc, c'est gris, c'est dimanche hivernal!
Je reviens sur mes fichiers photos et je refais mes balades de ce début d'année. Pas très loin, à quelques kilomètres de chez moi...
Janvier avait relativement bien commencé dans la douceur, et la longue balade sous les chênes avait un avant-goût de printemps. Herbe verte, légère brume. Le sommet dégarni de la montagne familière paraissait annoncer le renouveau.


Quelques jours plus tard, changement d'ambiance. Pourtant, le chemin de la forêt traçait sans hésiter l'air vif de l'après-midi.


Seul l'or des feuilles de hêtres animait la forêt qui semblait vibrer de milliers de cristaux. Etranges cotonniers...


La rivière se la jouait émeraude et couleurs froides. Plus haut, le chemin était barré, la neige avait tout envahi en gros éboulements peu rassurants.


Quelques jours plus tard, le ciel avait retrouvé le visage que je préfère, mais la griffe du froid enserrait toujours le paysage. La longue balade fut éprouvante, malgré la beauté de la lumière. Mais quel plaisir d'être sortie, d'avoir vaincu l'hiver à marche forcée, une fois encore!


Le jardin est sous sa couverture, seuls les oiseaux aux mangeoires l'animent de leurs vols affamés...  Derrière la vitre, l'hibiscus a ouvert ses derniers boutons avant la taille hivernale, et je vous offre ce mini bouquet en vous souhaitant un bon dimanche!




dimanche 13 janvier 2013

Un bouquet pour un dimanche 11

Les premières tulipes .... c'est une fausse tradition que je me suis créée, il y a longtemps: je m'offre les premières tulipes arrivées dans "mon" magasin. Cette année, ce fut très tôt, puisque dès le 3 janvier, elles étaient là, bien serrées dans leur papier transparent, un peu transies - et c'est ma soeur qui m'en a fait la surprise : Double bonheur!


Dans ma couleur, sur vase gris, nouvellement trouvé en brocante... Leurs pétales satinés ont mieux résisté que leurs feuilles à la chaleur de l'appartement et leur parfum un peu âcre, de couleur violet noir, m'a enchantée une longue semaine!
Ces belles arrivées du Kenya, sous le label "commerce équitable", sont maintenant partout présentes, et je ne pourrai résister à leurs couleurs, en attendant que l'hiver se fasse et que le jardin reprenne ses floraisons printanières.
En ce dimanche gris, je vous en offre quelques-unes, pour vous accompagner pendant cette semaine que je vous souhaite douce et parfumée!



samedi 5 janvier 2013

Images d'Epinal en Suisse en janvier

Le calendrier suisse a été un incontournable de ma jeunesse! Les vues de "nos belles montagnes" accrochées dans l'armoire de la cuisine, et les croix tracées sur les jours importants où il fallait se souvenir de quelque chose...
Chaque commerçant y allait du sien: boucher, boulanger, fromager, avec des recettes correspondantes à son métier imprimées au dos de chaque image.
Passée à l'agenda numérique depuis belle lurette, je n'imaginais pas que de tels calendriers existaient encore. Et pourtant, le pharmacien en a distribué cette année, et je ne résiste pas à vous montrer une image par mois: pas d'impatience, les pages ne se tournent  pas toutes à la fois, chaque jour doit s'écouler et vivre son temps.
A tout seigneur, tout honneur, janvier, mois d'hiver, commence la ronde en blanc :

Coucher de soleil sur Riederalp par Markus Vögeli
Pendant 31 jours, qu'il fasse doux comme aujourd'hui, ou glacial et sec sans une trace de neige, votre oeil se délectera de la crème glacée et vous aurez le sentiment d'être tout à l'aise et au chaud dans le petit chalet!

jeudi 3 janvier 2013

Première balade, première fleur

Tentant d'échapper à l'ambiance nauséeuse d'une fin de gastro, malgré le ciel sombre et les pluies, j'ai décidé de faire quelques pas en forêt... La première fleur de l'année m'y attendait!
Hellébore foetide
Mais pas seulement, Nikos la belle rouquine, était là, fidèle à son poste, quémandant quelques caresses puis s'intéressant subitement aux odeurs de son domaine et m'oubliant, me laissant continuer seule sur le chemin.


Les pieds des arbres aux longs orteils verts ont une fois encore fait mon admiration, tout semblait roux, brûlé, mais la mousse illuminait le sous-bois.


Plus loin, le miroir d'une dryade reflétait le ciel encore clair à travers les branches dénudées.
Un froissement devant moi, et voilà que déboulent trois chamois! Cela fait donc quatre chamois en quelques jours, si vous vous rappelez le premier rencontré ICI.  Une fois leur frayeur passée, ils se sont arrêtés en contrebas, l'un faisant un brin de toilette insouciante, le deuxième hésitant à suivre celui semblait s'être enfui derrière la butte.

Un deuxième cliché agrandi montre le masque d'un jeune de l'année qui suivait ses parents et que l'un d'entre eux semble attendre ... Peut intimidé par les silhouettes humaines, se tenant pourtant à distance raisonnable...

J'ai bien aimé que ma première balade de l'année soit l'occasion de rencontres aussi variées qui ne peuvent qu'être de bons présages pour les futures promenades.

Promesses

Sur mon chemin, le printemps avec ses "premiers" Première étoile bleue dans l'ombre ocre des feuilles mortes ...