Au loin

Dans l'univers blanc de l'hiver long,
mon coeur frileux se désole
  comme une barque à l'amarre


Mais à la surface des jours, au loin,
un frémissement nouveau luit
comme nacre dans le coquillage de mai

un voyage en offrande printanière
une découverte sous le soleil,
la promesse d'une île




Commentaires

  1. merveilleuse ligne qui se poursuit d'une photo à l'autre de l'hiver à l'été !

    RépondreSupprimer
  2. Superbe ...j'aime vraiment cette lointaine jonction ....
    Bises

    RépondreSupprimer
  3. J'aime beaucoup ta première composition !
    Bonne journée Gine.

    RépondreSupprimer
  4. Un beau poème qui je l'espère te met du baume au coeur. Soigne-toi bien.

    RépondreSupprimer
  5. La belle promesse que ce jaune soleil.
    Bises Gine

    RépondreSupprimer
  6. ça sent déjà le printemps, chic !!!

    RépondreSupprimer
  7. Moi aussi, mon coeur se désole en hiver. Là, il attend le printemps avec impatience. Bonne journée !

    RépondreSupprimer
  8. Je sais que tu aimes le soleil , le ciel bleu une île grecque ou d'autres îles et ce long hiver bien blanc chez toi doit susciter des rêves fous , l'envie de voir vite arriver le printemps , les beaux jours .
    Le Printemps est bientôt là . Courage .
    Bises

    RépondreSupprimer
  9. Des promesses auxquelles on veut croire et aspirer !
    Bises

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Boîte à blabla ... Partageons !