Artiste Ferraille

Pour faire suite à ma photo du jour  qui avait titillé mes visiteurs ...
A Porto Novo, au Bénin, dans le sillage des frères Calixte et Théodore Dakpogan, issus d'une famille séculaire de forgerons, beaucoup de ferrailleurs se sont formés et ont tenté leur chance sur le marché. Avec des pièces trouvées sur les épaves de  véhicules,  les artistes ferrailleurs créent des statues de dieux vaudous, d'artisans et  d'animaux.
Lors d'un voyage , nous avons rencontré l'artiste ferraille Simonet Biokou et nous avons eu la chance de visiter son atelier, grâce à l'entregent de notre amie, habitante de Cotonou.
Nous avons pu admirer le coup d'oeil de cet artiste qui saisit et traduit les gestes quotidiens avec une acuité remarquable qui lui est propre. Nous avons été immédiatement conquis par ses oeuvres ... et nous avons ramené dans nos bagages la statuette du forgeron ...
Lorsque notre amie a organisé une exposition de ses oeuvres au Musée ethnographique de Genève, en 1997, nous avons eu l'occasion d'acquérir "Le Cameraman"  et depuis, il surveille le jardin. Simonet nous a dit en avoir eu l'idée au retour d'un grand mariage où un cameraman filmait la cérémonie, ce qui n'était pas si fréquent à l'époque ...


Nous avons ensuite reçu la statue que nous appelons "Le Balayeur du Nord", puisqu'elle est fixée au nord de la maison. Il est comme un auxiliaire précieux et gracieux, une présence amie ...

Jour après jour, nous sommes filmés par ce cameraman qui connaît tout de nos allées et venues dans le jardin et nous passons toujours devant lui en l'admirant et en disant "souriez, vous êtes filmés", ou "hi, big brother".


Depuis, Simonet Biokou a vu son art reconnu, et même si nous ne sommes pas retournés au Bénin, son souvenir est vivace et nous lui gardons une grande admiration, en même temps que beaucoup d'affection.

Commentaires

  1. Excellent ! Et puis la végétation (bambous et fougères ) illustre un peu la jungle, le depaysement, même si ton cameraman est originaire de la brousse !

    Bonne semaine

    RépondreSupprimer
  2. Moi qui connais bien ces trois sculptures, j'aurais dû deviner qu'il s'agissait de la ceinture du cameraman ! Beau billet en hommage à Simonet.

    RépondreSupprimer
  3. Elles sont très belles ses sculptures!

    RépondreSupprimer
  4. Un bel hommage à ce sculpteur que je ne connaissais pas et des sculptures très belles, fort grâcieuses !
    Merci, Gine !

    RépondreSupprimer
  5. J'aime beaucoup ces sculptures et elles sont bien mises en valeur dans ton jardin.
    Bises

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Boîte à blabla ... Partageons !