Une journée au bord du fleuve

Devant nous, la route égrenait ses noms joyeux et colorés, qui me rappelaient tant les Antilles : Gros Morne, Grande Vallée, Rivière-du-Loup, Trois Pistoles, Mont-Joli, Pointe-à-la-Frégate... Pourtant, l'atmosphère était bien différente!
Mais, cette litanie évocatrice nous poussait à quitter la route 132 pour aborder ces petits villages tranquilles posés au bord du fleuve.

Berthier-sur-Mer
Des maisons de bois à l'architecture un peu vieillotte, une église au clocher effilé recouvert de plaques métalliques luisantes, pas toutes aussi imposantes, mais partout très présentes, parfois un café ou un restaurant...

Trois Pistoles
Plus nous avancions, le paysage gagnait en intensité, les villages gagnaient un caractère maritime avec une activité de pêche.


Au loin, nous apercevions parfois le bout de la péninsule, les falaises nous masquant les havres et les plages où se nichent quelques maisons, un atelier mécanique, un motel parfois...


Nous passions d'un village à l'autre, nous arrêtant au port, nous imprégnant de cette ambiance étrangère à nos préoccupations quotidiennes, admirant les premiers vols migratoires des oies...


Le temps s'étalait devant nous, la journée appartenait à ces moments de pure découverte... Fuyant les grands centres, nous nous plaisions à flâner en bordure du fleuve, jusqu'au soleil couchant. Parfois un promeneur nous saluait, nous échangions quelques mots sur la douceur du temps, notre provenance, les oiseaux...


Un motel - déserté en cette fin de saison - nous accueillait, nous mangions un léger picnic, ne comptant guère sur les restaurants presque tous fermés... La balançoire de bois - partout présente et indissociable des moments de détente - nous berçait, jusqu'à ce que la fraîcheur nous oblige à regagner la chambre, les yeux pleins de lumière dorée...




Commentaires

  1. Dreamy pictures, so beautiful! What a lovely place!

    RépondreSupprimer
  2. Tu parles de rivière du loup.... J'y suis passée aussi.
    À quelles dates y étais tu ? Nous c'était de mi septembre à mi-octobre. Comme toi, j'ai aimé le contact avec les habitants ( nous avons fait pas mal de chambres d'hôtes, et 2 motels en 1 mois).
    Et c'est vrai, les toits d'églises sont vraiment très pointus,

    RépondreSupprimer
  3. Réponses
    1. C'est tout récent pour moi, je suis revenue à la fin du mois de septembre! Pas de chambres d'hôtes, nous sommes partis sans aucune réservation... donc, quand c'était joli, quand nous étions fatigués, nous cherchions un couchage quelconque! Il est rare que nous voyagions autrement... Pour les vacances, seul notre bon plaisir compte!

      Supprimer
    2. Idem pour nous... C'est une époque ou les réservations ne sont pas nécessaires... Et on ne sait jamais quand on prend la route, ou l'on va dormir le soir.... Et c'est très excitant !

      Biseeeeeeeeees

      Supprimer
  4. oh superbe la dernière et celle avec les oiseaux

    RépondreSupprimer
  5. Une promenade tout comme j'aime !!
    Tes photos sont magnifiques
    Merci pour ce beau partage
    Bises

    RépondreSupprimer
  6. Magnifique !!! Ton périple me fait penser à un livre que j'ai beaucoup aimé " Les oies des neiges" de William Fiennes.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai été voir de quoi il s'agit et je vais le commander : tu as piqué ma curiosité. Merci!

      Supprimer
  7. Tu contes joliment cette balade au gré de vos envies !
    Merci Gine pour ce moment !
    GROS BISOUS

    RépondreSupprimer
  8. ce périple est tellement bien raconté, c'est super de pouvoir partir et s'arrêter selon ses envies!
    les photos sont superbes, le vol des oies une merveille!
    bonne soirée et bon WE
    à bientôt
    danièle de casaphoto06.com

    RépondreSupprimer
  9. comme les les oiseaux migrateurs... mais tu voles vers le froid...beau!

    RépondreSupprimer
  10. Dépaysement assuré ! J'aime bien ta manière de raconter votre périple. J'imagine le plaisir que vous avez eu à photographier ces bords de fleuve, presque comme la mer !

    RépondreSupprimer
  11. Belles images nimbé des mots de la poésie du texte . merci .
    Sacha

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Boîte à blabla ... Partageons !