Ce matin

Pour la première fois cette année,  du fond de mon lit, j'ai entendu le chant printanier du merle... Peut-être même que c'est lui qui m'a réveillée!
Pourtant, l'oiseau ne fanfaronnait pas comme en pleine saison, il chantait mezzo voce, comme pour s'exercer, comme s'il n'osait pas encore, comme si c'était indécent...


La joie du renouveau m'a envahie, et c'est le coeur léger que je me suis levée dans le petit jour encore laiteux...

Commentaires

  1. quel beau reveil , annociateur d'un printemps précose,
    beau reveil en effet et très beau blog on rajaunit les pages
    à tout bientôt merci de tes venues chez moi blog oui, c'est comme une visite un petit café et on repart à propos si tu connais de la bonne littérature africaine et de la poésier fais moi le savoir lamangou@gmail.com
    je risque d'en avoir besion pour la récriture de mon roman nouvel axe.

    RépondreSupprimer
  2. très belle photo annonciatrice d'un printemps précoce... "pourvu que ça dure" disait Laetizia !

    RépondreSupprimer
  3. Un regain d'énergie printanière dans ce billet et un merle moqueur!
    Belle soirée.
    Evelyne

    RépondreSupprimer
  4. Je trouve les oiseaux très animés ces derniers jours!
    Ce merle se moquait il de nos impatience à retrouver le printemps?
    Bonne journée!

    RépondreSupprimer
  5. I've decided to come back to blogging and it's great to see your post again:)

    RépondreSupprimer
  6. C'est le plus gai des réveils que je connaisse et que tu décris si bien ! Les merles sont les chanteurs enchanteurs de nos matins ! Bisous

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Boîte à blabla ... Partageons !