Pâtisson

Ayant craqué au marché pour ce beau légume-fruit, au toucher si velouté, je me suis mis à la recherche d'une nouvelle recette. Rien de bien neuf, sur le net. J'ai opté finalement pour une cuisson du légume entier suivie d'une friture légère en tranches.
Surprise : après 20 minutes de cuisson, l'intérieur était réduit en purée, et la peau encore coriace ! Impossible donc de le couper en tranches.

Désireuse de garder au maximum la saveur subtile du pâtisson, j'ai renoncé à le gratiner avec force fromage, oeuf ou crème. Mais je ne voulais pas non plus qu'il reste fade, il fallait le "réveiller". J'ai donc imaginé la recette suivante :

Ingrédients pour 2 personnes:
1 gros pâtisson
1 bouquet de basilic, sel, poivre
1 poivron séché (ou du paprika poudre)
300 gr de viande de porc (faux filet ou cou)


Faire cuire le pâtisson à l'eau, en entier, pendant 20 minutes.
Le couper en deux par le travers, enlever les pépins et conserver la chair dans un tamis pour la laisser égoutter après l'avoir écrasée à la fourchette. Réserver les "coques" de pâtisson.
Couper le basilic en réservant les têtes pour la déco, émietter le poivron séché. Mélanger au pâtisson.
Couper la viande en petits cubes et l'assaisonner de haut goût avec du poivre et le poivron ou le paprika
La faire rissoler à feu vif dans un peu d'huile d'olive. Saler.
Dès qu'elle a pris couleur, verser le pâtisson mêlé au basilic, mélanger le tout, laisser "sécher" pendant quelques minutes  la purée de pâtisson.
Farcir les coques du pâtisson, décorer avec basilic et poivron séché. Servir avec du pain turc, du riz, des pommes de terre rôties.


Pour notre part, nous l'avons mangé sans accompagnement, pour un dîner léger ... Petit vin rouge de pays ... et nous nous sommes régalés.

Commentaires

  1. Je me serai bien invité car cela semble exquis en effet !

    RépondreSupprimer
  2. Voilà qui me met en appétit !
    Je ne connaissais pas tes talents de cuisinière et ton inventivité dans ce domaine, également !
    Félicitations d'une piètre cuisinière...
    Norma

    RépondreSupprimer
  3. C'est une très bonne idée de garder les coques du patisson pour le service à table.
    Moi je l'épluche et cuit à la vapeur
    Bises

    RépondreSupprimer
  4. J'en ai eu plusieurs années au jardin. L'idéal est de les cueillir encore tendre bien avant que cette gangue dure se forme. ON peut les couper en dés, et les poêler légèrement(par exemple), c'est délicieux. IL évident que lorsqu'on les achète on n'a pas nécessairement le choix.
    En tous les cas très appétissante ta réalisation.

    RépondreSupprimer
  5. Un essai concluant au final. je ne connais pas du tout le pâtisson, nous en avons peu dans notre nord. Mais la recette fait envie. Bonne fin de jeudi.

    RépondreSupprimer
  6. Looks tasty - shame I can't understand:(

    RépondreSupprimer
  7. @Norma - je suis tellement gourmande - de naissance - que j'ai dû me mettre à la cuisine !
    @Anabel - Les petits, je les farcis de chanterelles...C'est bon aussi sautés à l'ail et au persil, mais je voulais changer ...
    @Les Chenevrières : est-ce qu'on ne pourrait pas essayer avec une petite courge et metre par exemple de l'estragon, ou une herbe plus roborative que le basilic ? Ca me donne des idées !

    RépondreSupprimer
  8. La présentation est très belle !

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Boîte à blabla ... Partageons !