L'artichaut

Longtemps, il m'a narguée ! Si dodu, si graphique, si tentant ... Je le goûtais, régulièrement, espérant pouvoir changer d'avis. A chaque essai, je ne sentais que le goût de la paille humide, écoeurant, les sauces et les préparations n'y pouvant rien...
Jamais, je ne l'ai oublié, bien trop titillée par sa beauté. Pendant des années, je l'ai suivi, à toutes les saisons. Je l'ai admiré en feuilles, déjà graphique, puis en pomme, tellement parfait, puis en fleur, éblouissant dans sa robe mauve frangée,
dans les champs de culture si échevelés et sur les étals des primeurs si bien alignés.

En bouquet, pourquoi, pas ?
Et soudain, l'année passée, après une ixième tentative, une goût nouveau et fugace a surpris mes papilles : j'ai découvert ce qui pouvait ravir les amateurs de ce si beau végétal...
Au marché, j'ai craqué devant le vert céladon et la rondeur de sa tête. Vapeur, avec une mayonnaise légère, je l'ai dégusté et tellement aimé que j'en garde encore le souvenir de sa saveur en bouche.

Recette de poulet à l'artichaut
Ingrédients :
1 poulet coupé en morceaux
6 grosses pommes de terre
4 gros artichauts
beurre, sel, poivre, thym

Faire griller le poulet salé, poivré dans une grande poêle, avec le thym
Déglacer et réserver le jus de cuisson du poulet
Cuire les artichauts, tourner les fonds - on peut récupérer le fond des feuilles aussi
Peler et couper en  minces rondelles les pommes de terre
Faire rissoler les pommes de terre
En mélanger ensuite la moitié avec les artichauts
Graisser un plat à gratin - Y déposer une couche de pommes de terre, puis une couche de pommes de terre mêlées à l'artichaut, le poulet, et une nouvelle couche de pommes de terre et artichauts
Arroser avec le jus de cuisson du poulet.
Laisser au four 20 minutes, à 200°C.

Commentaires

  1. Semble bien sympa ta recette. Tu sais moi les artichauts, c'est cru que je les préfère. Mon père les mangeait déjà comme cela et bien sûr quand on est enfant on aime à imiter les parents! Les gros ronds c'est quand même un peu dur, je l'avoue, mais avec les petits violets, pas de problème!

    RépondreSupprimer
  2. L'artichaut c'est si bon, qu'à Iria, pas loin de Nauplie, on en célèbre la fête toutes les années. Mais je dois bien avouer que c'est à cette occasion que j'ai mangé les moins bons.... L'huile avait trop servi, vu l'affluence. En effet, on peut aussi en frire les fonds, coupés comme de grosses frites.

    RépondreSupprimer
  3. Comme nous fréquentons les mêmes mlieux, nous parlons parfois des mêmes choses. Chaque mois, sur mon blog je développe un thème dans la partie "cantine". Il se trouve qu'en mai mon thème est : "les artichats" . Pourrais-je mettre un lie entre cet article et mon blog d'auatnt que je n'ai jamais goûté aux artichauts-mayonnaise . Merci de me répondre

    RépondreSupprimer
  4. Hello Liza ! Bien sûr, tu peux mettre un lien ... j'espère que tu ne mangeras pas les artichats à la sauce mayonnaise !

    RépondreSupprimer
  5. J'ai mis un lien entre ton article et ma cantine du jour. Bises

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Boîte à blabla ... Partageons !