Doubeurre

Je m'étais lassée des soupes, crèmes, et autres potages à la courge, malgré leur diversité. Mais je suis  incapable de résister aux formes rebondies et aux couleurs du cucurbitacée, et lors de mon passage au self-service dont je vous ai déjà parlé (fleurs en été, courges à l'automne), j'ai demandé à la cultivatrice comment elle cuisait sa courge. "Au grill, en tranches" m'a-t-elle répondu, comme si ça allait de soi ! Après quelques recherches sur les temps de cuisson, j'ai invité quelques amis et je me suis lancée.


J'avais choisi cette poire splendide, dite "Butternut" mais que je préfère appeler de son nom français qui lui va si bien : "Doubeurre". Je me suis armée d'un long couteau et j'ai commencé à la débiter en rondelles ...


J'ai adoré faire ça, la couleur jaune se révélant sous la lame, éclatante !

Ingrédients :
1 courge Doubeurre
500 gr d'un mélange de champignons (chanterelles, bolets, ou dits de Paris, par exemple)
Quelques brins d'ail vert
Huile d'olive - sel
Papier sulfurisé

Chauffer le four à 180°C - Tapisser une plaque avec une feuille de  papier sulfurisé
Couper une tranche de courge de 1 à 1,5 cm par convive et la peler (la peau est assez dure !)
Huiler au pinceau les deux côtés de chaque tranche et enfourner au milieu du four
Laisser cuire 15 mn de chaque côté


Nettoyer au couteau les champignons
Hacher une partie de l'ail vert et le faire revenir dans la poêle avec un peu d'huile d'olive
Verser les champignons qui doivent griller. Eviter de les saler pour qu'ils ne rendent que très peu d'eau.
Mouiller éventuellement avec un peu de vin blanc.


Dresser sur l'assiette, une rouelle de courge, éventuellement un peu de sel, verser les champignons, décorer... et servir.


On peut réduire les quantités et proposer ce plat en entrée, ou alors, ajouter une viande grillée ou rôtie dans son jus.
La courge est fondante et son goût de châtaigne est sublimé par cette cuisson sans eau. Succès garanti !


Commentaires

  1. Nic bym nie miała przeciw temu, żeby talerz z ostatniego zdjęcia znalazł się teraz przede mną
    :-). Pozdrawiam

    RépondreSupprimer
  2. J'arrive et je me met a table ;-)

    RépondreSupprimer
  3. alors là, tu m'aprends quelque chose! jamais mangé une telle courge, et jamais de cette façon là; ça donne envie!je vais voir si je peux trouver ça par ici..

    RépondreSupprimer
  4. Ma courge préférée!! Ta recette semble délicieuse : ) Personnellement, j'en fais un potage d'une couleur magnifique (réserve de soleil dans l'assiette pour l'hiver), parfumé avec gingembre frais, aneth et une touche de poivre de cayenne pour relever le tout, de l'oignon, une gousse d'ail et un bon bouillon de poulet...

    RépondreSupprimer
  5. Bonne idée, je vais essayer aussi. Cela fait un très bel accompagnement automnal.
    Bon appétit Gine !

    RépondreSupprimer
  6. oulà mais tu me donnes faim ! J'envoie la recette à ma maman qui est une fan de courge !
    Bonne journée
    Lydie

    RépondreSupprimer
  7. Ca a l'air délicieux et en plus c'est beau à voir. Je vais essayer pas plus tard que demain.

    RépondreSupprimer
  8. Voilà une bonne raison d'acheter cette doubeurre que je n'ai jamais goûtée!
    Merci pour l'idée.

    RépondreSupprimer
  9. Une de mes préférées et ta recette me parait délicieuse.
    Merci :)

    RépondreSupprimer
  10. c'est la première fois que j'enai planté cette année ,je vais suivre ta recette qui me semble bien délicieuse

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Boîte à blabla ... Partageons !