Après-midi dominical

Un après-midi dominical au musée pour cause de temps gris... une expo photo - où la photographie n'est pas permise! Un peu déçue, je n'oublie pourtant pas d'aller au jardin rendre la visite traditionnelle à la lune.
La Grande Lune, de Niki de Saint-Phalle
Majestueuse et sereine, supportée par un bestiaire fantastique et rutilant, elle offre  le bleu et le vermeil de son profil mutin contre les frondaisons du tilleul centenaire. J'aime rester en sa compagnie dans ce jardin à l'écart de la rue.

L'âme de l'arbre se laisse apercevoir un instant, telle une forme humaine, pour que je puisse la reconnaître sans m'en étonner... Magie.


J'échappe au sortilège et plus loin, c'est une figure plus agitée qui trône sur l'esplanade : une miss qui  jauge le monde à ses pieds, en vertugadin en pieds de machine à  coudre et  fleurs plastiques,
Miss Fribourg 2007, François Haenggeli , 850e anniversaire de la ville
tandis qu'à son côté, un rouleur de joints ne l'a même pas remarquée, bien trop occupé à son petit bricolage parmi les reliquats du concert de la Fête de la musique....

Drôle d'ambiance, pour un dimanche entre grisailles et éclaircies. Solitude dominicale, seuls quelques passants pensifs dans les rues

 ou attendant le bus, à bonne distance l'un de l'autre, les yeux dans le vide, pour pouvoir bien s'éviter.

Heureusement, au clocheton de l'Hôtel de Ville, deux gaillards homériques sont figés jusqu'à la prochaine heure, saluant le quidam audacieux qui lèverait la tête pour apercevoir le ciel gris.
Un dimanche gris, un après-midi tristounet qui finit pourtant sur un sourire devant la prestance surannée des hérauts des temps passés.

Commentaires

  1. Un très joli post , entre sourire et mélancolie .tu as bien rendu l'atmosphere de grisaille qui semble arriver jusqu'aux coeurs. Heureusement que l'oeuvre de N. de St Phale donne qq couleurs à la journée.

    RépondreSupprimer
  2. la lune est pleine au solstice d'été... celle de N. de Saint-Phalle lui rend hommage, j'aime le djinn qui sort de l'arbre qui le cache, et les hérauts ne sont pas fatigués !
    bonne soirée

    RépondreSupprimer
  3. C'est un superbe billet Gine.
    Les couleurs gaies de N. de Saint Phalle, l'arbre magique, la magistrale robe de Miss Fribourg, les personnages du clocheton, quel régal même si la grisaille est là et que les personnages semblent s'ennuyer.
    Il y a des jours comme ça faits tout de même de petits bonheurs.
    Gros bisous. Belle soirée

    RépondreSupprimer
  4. Heureusement que ton humour est là pour donner vie à ce dimanche un peu triste...
    Et puis la lune est très belle !
    Bonne soirée à toi !

    RépondreSupprimer
  5. les musées à fribourg .. (à part les marionnettes).. sont contre tout.. les photos.. le petit chien dans un sac, pourtant fermé...

    RépondreSupprimer
  6. Une humeur grisaille, heureusement allégée par quelques clins d'oeil bienvenus.

    RépondreSupprimer
  7. Moi j'ai vu un petit bout de ciel bleu !!!! "Ta" grisaille n'est pas si grise que cela !!! Bien au contraire !!!

    RépondreSupprimer
  8. Cette lune au doux profil est vraiment très belle et vient ensoleiller ou -devrais-je dire- "enluner" ta page.... ;-)
    Tu as l'oeil malin Gine et tes photos prises au fil de la journée assorties de tes commentaires sont très sympas.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Boîte à blabla ... Partageons !