Cuisine de Pâques

Traditionnellement, je cuisine du cabri pour Pâques. Je m'efforce de ne pas penser aux jolis petits qui gambadent dans l'herbe, pour pouvoir goûter pleinement et sans remords la finesse de cette viande ...
C'est la seule période de l'année où je trouve cette spécialité chez les bouchers de la région, bien que la plupart se contente de l'agneau pascal. Cette recette familiale, remaniée (huile d'olive, paprika), rencontre un franc succès, même chez les personnes sensibles au goût - et au sort - de la chèvre.
Je dois dire que moi même, lorsqu'au Cap Vert, le paysan m'a amené le cabrito tout vivant et tout bêlant, j'ai eu un frisson et une légère hésitation... J'ai dû lui demander d'aller faire sa boucherie avant de venir me vendre la viande ! Carnivore d'accord, mais ...
Je vous donne cette recette toute simple, qui n'enlève rien au goût délicat du cabri.

Ingrédients :
  • Cabri (si possible de la région)
  • Huile d'olive
  • Feuilles fraîches - ou sèches - de thym, sarriette, romarin
  • Ail, sel, poivre, paprika
  • Vin blanc sec
  • Eventuellement crème ou demi-crème
  • Cuisson 45 minutes - plus longtemps si le cabri n'est pas très jeune

Je demande au boucher de me couper 1/2 cabri en gros morceaux. Arrosé d'huile d'olive, saupoudré de feuilles de thym, de sarriette ou autre, je  laisse mariner ces morceaux quelques heures ...
J'ajoute du sel et du poivre, voire du paprika,  je pose le cabri dans une lèchefrite, je l'entoure de gousses d'ail en chemise, et je le glisse au four chaud 220°C pendant une dizainede minutes.
Quand il est bien doré, je réduis le four à 200°C, je l'arrose généreusement de vin blanc, je le retourne pour l'enduire de jus, et je le laisse cuire encore 30 minutes en l'arrosant régulièrement.
Pour la cuisson des 5 dernières minutes, on peut ajouter un peu de crème, ou non.
Servi avec des petits légumes, des asperges ou des champignons, des flageolets, une purée de pommes de terre, ou avec un pain brioché, c'est un délice.

Je publie cette recette avant Pâques si vous voulez l'utiliser, je mettrai la photo après l'avoir cuisinée !

Commentaires

  1. Ca met l'eau à la bouche.
    A Nauplie ce sera agneau, mais pas à la broche, on ne sera que trois, et Dimitri ne sera pas là pour le tourner ! Au four donc, salé, poivré, "origané", aillé et arrosé généreusement de citron, entouré de patates.

    RépondreSupprimer
  2. je l'aime aussi comme ça
    blanquette de chevreau
    Liste des ingrédients :- 1 quart avant de chevreau- 6 cuill à soupe d'huile d'olive- 2 oignons- 3 gousses d'ail- 20 cl de vin blanc- 1 cuill à soupe de moutarde forte- 10 cl d'eaupour la sauce : - 1 cuill à soupe de crème fraîche- 1 jus de citron-2 jaune d'oeuf
    Dans une grande cocotte faites dorer le quart avant de chevreau de tous côtés, dans 6 cuillères à soupe d’huile d’olive. Réservez le chevreau. Faites dorer ensuite 2 oignons émincés, 3 gousses d’ail écrasées. Ajoutez 20 cl de vin blanc sec et 1 cuillère à soupe de moutarde forte. Mélangez de nouveau, déposez le morceau de chevreau, ajoutez 10 cl d’eau et faites cuire à feu doux 45 à 60 minutes environ. Arrosez régulièrement en cours de cuisson. Ajoutez un peu d’eau si nécessaire. Lorsque le morceau est cuit, retirez-le et faites réduire le jus de cuisson de moitié.Dans un bol mélangez 1 cuillère à soupe de crème fraîche, le jus d’1 citron et 2 jaunes d’œufs. Hors du feu délayez le contenu du bol dans le jus de cuisson, remettez quelques instants sur feu doux en fouettant pour obtenir une consistance onctueuse.

    Vérifiez l’assaisonnement, nappez la viande Servez bien chaud accompagné de riz ou de ravioles.

    Vous pouvez servir avec un Haut Médoc rouge.

    Le chevreau est un viande qui nécessite une cuisson à coeur pour conserver toute sa tendreté et révéler toute sa saveur.La viande de chevreau ne se consomme jamais rosée mais cuite à point.
    zebulon

    RépondreSupprimer
  3. nous , dans le coin (Savoie) , nous le faisons aux morilles et un verre de vin blanc et c'est aussi un régal ! Véro

    RépondreSupprimer
  4. ça donne l'eau à la bouche ton cabri ! La Grèce c'est aussi ça, tout a l'air appétissant et attirant...Anne

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Boîte à blabla ... Partageons !