Une rencontre en été

J'admire le jardin, je me promène lentement une tasse de café à la main, je répertorie ... les plantes, les prochaines floraisons, les travaux à faire... L'air bourdonne, on entend une mésange au loin et mon oeil est attiré par un désordre, une irrégularité dans l'agencement de la camomille. Je trouve un bijou, laqué, tout vibrant de ses longues antennes ! Je m'arme de mon APN - toujours à portée de main quand je suis au jardin - et je tire le portrait de cette merveille. Sans s'émouvoir, l'insecte a continué son repas, inspectant longuement chaque chapeau de la camomille. Je le soupçonne même d'avoir piqué un petit somme, pour mieux digérer !
Plus tard, potassant mes bouquins, les sites spécialisés, j'apprendrai le nom de cet insecte, ses habitudes... C'est une chasse qui me plaît bien, je découvre de nouveaux horizons. j'apprends !

Strangalie tachetée - 24 juin 2009
Merci à Démons et Merveilles qui est ma source de référence préférée!

La Strangalie tachetée - Rutpela maculata - se nourrit du pollen. Les taches sont inégales d'un individu à l'autre, mais toujours sur fond jaune. Les pattes et les antennes sont elles aussi jaune et noir. Elle vit trois semaines environ et pond dans les bois morts. La forêt étant proche de mon jardin, j'espère la revoir chaque année.

Commentaires

  1. Je t'imagine très bien dans ton inspection du jardin et pour notre plaisir, tu fais bien de te balader avec ton appareil en main.

    RépondreSupprimer
  2. et voilà,le bonheur, la vie,quand on sait la prendre du bon côté.
    S'arrêter, regarder, écouter, respirer,se servir de toutes nos observations pour nous enrichir de nouvelles connaissances .
    comme elle est belle cette photo, les camomilles ont l'aire de danseuses en tutus et la jolie demoiselle une princesse portée par elle !merci Gine ..................................IRIS

    RépondreSupprimer
  3. Très joli blog que je viendrai visiter souvent !

    RépondreSupprimer
  4. Il semble qu'on est beaucoup de ce genre, se promener au jardin, une tasse à la main et un APN autour du cou...
    Moi aussi, j'aime bien ces "découvertes insectuelles", dont l'image m'est familière mais pas le nom...! Qui a dit que les jardiniers normalement classés parmi les manuels n'étaient pas des intellectuels en puissance, avec tout ce latin qu'on ingurgite via les bouquin, hein? :-))))

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Boîte à blabla ... Partageons !